Prêt-à-porter pour poupées : Le Canari Rose

Par Carolina Covarelli
Le 28 septembre 2020
Rubrique(s) : Interview > Mode

« Un Peter Pan version féminine ». Rencontre avec Odile Vanhille et son univers magique, fait de miniatures, contes, rêves qui se sont concrétisés par la création de Le Canari rose, marque de prêt-à-porter haut de gamme pour poupées. 

« J’ai connu Odile il y quelques années, quand toutes les deux travaillons pour une marque de retail de mode. Comme souvent, dans les domaines artistiques, nous avons tous des personnalités très créatives. Celle d’Odile est nourrie du monde fantastique des fables, des contes, des romans d’antan. Cette passion l’a porté aujourd’hui à se réinventer en donnant forme à ses rêves. Elle a créé la marque de prêt-à-porter pour poupées « Le Canari rose ».

Odile Vanhille

Originaire du nord de la France, Odile a 40 ans, deux jolies petites filles et vit heureuse avec son époux et sa famille à Lille. Avec une formation d’école de commerce et ensuite un Master dans la mode, elle a travaillé pendant plusieurs années dans le monde du retail féminin et enfantin, avec une casquette de styliste et commerciale en même temps.

Odile Vanhille, fondatrice de Le Canari rose.

Odile Vanhille, fondatrice de Le Canari rose.

« C’était une évidence »!

A un certain point de sa carrière il y a eu plusieurs événements qui ont été révélateurs. Depuis toute petite Odile a vécu de très proche les effets de la désindustrialisation du nord de la France, car son papa travaillait dans le textile. Les problèmes environnementaux actuels et surtout l’effondrement de l’usine au Bangladesh l’ont particulièrement touchée et ont été déclencheur.

De plus Odile est devenue maman pour la deuxième fois et elle a compris qu’il y avait une dissonance entre ses valeurs, ce qu’elle vivait au travail et l’exemple qu’elle voulait donner à ses filles.

C’était une évidence! Elle a donc décidé de se réinventer et de suivre ses rêves : son nouveau métier aujourd’hui est créatrice de  prêt-à-porter pour poupées, et pas n’importe lesquelles.

LE CANARI ROSE

En 2018 naît la marque « Le Canari rose« , qui met les poupées et leurs univers magique au centre de toutes les activités: du prêt-à-porter au illustrations jusqu’à la décoration et aux accessoires.

Pourquoi une marque de prêt-à-porter pour poupées?

Beaucoup sont les motivations qu’ont poussé Odile à travailler dans le domaine de la poupée. Avant tout: elle adore l’univers de l’enfance, mais aussi le public à qui elle s’adresse: un public d’enfants et d’adultes collectionneurs. En effet, son travail, vis à vis des enfants, n’est pas seulement beau, mais aussi pédagogique. C’est le fait de faire comprendre à un enfant que sa poupée, ses vêtements sont faits à la main, par une personne que les a pensés juste pour lui avec amour et soin et pas dans la précipitation. Le but est de sensibiliser ainsi les enfants, depuis leur plus jeune âge, à mieux consommer. La marque crée une garde robe à destination des poupées pour jouer ou des poupées pour les collectionneurs:  des poupées qui sont choisies par Odile pour leur qualité, l’attention à une fabrication locale, historique et responsable (par exemple en Europe : Paola Reina , SchildKröt , en Amérique: Little Darling by Dianna Effner)

Les « mannequins » du Canari rose

Pour créer des collections de prêt-à-porter, la marque a besoin de mannequins. Les mannequins choisies par Odile sont des poupées pour jouer ou des poupées à collectionner, qui sont choisies pour la qualité des matériaux utilisés et pour la beauté de leur réalisation; avec une attention particulière à une fabrication locale, historique, responsable.

Les collectionneurs de poupées : un marché de niche

L’autre cible à qui s’adresse Odile est un marché de niche: celui du collectionneur de petites pièces rares, des poupées de collection et de leur garde robe. Elle travaille avec particulière attention pour ses clients, car elle connaît leur exigence poussée jusqu’au détail!

Un marché de niche très exigeant celui des collectionneurs de poupées et de prêt-à-porter pour poupées que Le canari rose a su conquérir tout en gardant son identité de marque.

Le prêt-à-porter pour poupées du Canari rose a sa propre identité de marque

Comme pour le prêt-à-porter féminin, même le prêt-à-porter proposé par le Canari rose pour la garde-robe des poupées a sa propre identité de marque: les clients achètent chez le Canari rose, car elles aiment l’univers de la marque, qui a su s’affirmer parmi d’autres créateur, avec sa touche personnelle.

L’IMPORTANCE DU DETAIL

Dans son métier l’exigence est fondamentale, car on agit comme un orfèvre: il faut être très pointilleux et précis, car les marges sont toutes petites. Ce n’est pas pour rien qu’elle a toujours aimé l’univers des miniatures dans l’art: la peinture, l’illustration, la décoration, la porcelaine et les bijoux.

La précision du plus petit détail va jusqu’aux étiquettes:

 

SES INSPIRATIONS

Trois sont les principales inspirations qu’on retrouve dans son univers : le mélange de l’artisanat avec l’art, le côté british et un certain humour drôle.

dessins et illustrations le canaris rose

Avant tout Odile s’enrichit de la rencontre avec d’autres créateurs comme elle, qui partagent les mêmes valeurs et de qui elle apprend en permanence. Et aussi des lectures de son enfance (Martine, Sara Kay), d’aujourd’hui (Jane Austen, Agatha Raisin); des dessins animés japonais (le manga et surtout Hayao Miyazaki); les films (Odette tout le monde, Huit femmes, Amélie Poulain); les actrices Valérie Lemercier et Catherine Frot pour leur univers « pince-sans-rire » plein de fantaisie. Ainsi que l’illustratrice et artiste multiple (tapisseries, poteries, etc..) Nathalie Lété.

DIGITALE ET ARTISANAT

Quand on pense artisanat, fait maison, on peut avoir l’impression que le digital ne rentre pas du tout dans ce monde, mais c’est un erreur. Bien au contraire le digital propulse les créateurs. Il est fondamentale dans l’activité d’Odile sous différents domaines: la rapidité de l’information pour se renseigner, se documenter, s’approvisionner des poupées, des tissus bien spécifiques et particuliers, se faire connaître auprès d’un marché de niche international et surtout vendre. Le Canari rose a un marché locale, mais c’est grâce aux réseaux sociaux (Instagram, Pinterest, Facebook) qu’il se fait connaître et c’est via son site et sur Etsy qu’il réalise 90% de ses ventes avec des acquéreurs internationaux. Sa clientèle la suit des USA, Amérique du sud, Europe et Asie: un marché inimaginable sans internet.

Aujourd’hui le développement de sa marque ne pourrait pas être possible sans le digital!

En temps de Covid et urgence sanitaire, Le Canari rose a été tellement réactif qu’il a tout de suite produit et mis à disposition des masques sur son site.

masques covid le canaris rose

Masques pendant l’urgence sanitaire Covid

SES VALEURS DE FEMME ET D’ENTREPRENEUR

Odile sait qu’en tant qu’entrepreneur elle embarque dans l’aventure tout son entourage: famille en premier lieu et amis aussi. Mais le risque c’est aussi de se retrouver parfois seule. C’est pour ça que c’est important de croire à ses projets, croire en soi, à ses propres intuitions et de s’aligner à ses valeurs. De continuer à se former et instaurer un rapport de bienveillance avec ses clients, ses fournisseurs, les autres créateurs. Et surtout, selon ses mots « d’être le changement que tu souhaites voir dans ce monde ».

Son projet est de redonner de la valeur à l’artisanat, au textile français, avec un grand respect pour l’environnement: consommer moins, mais mieux, aimer son travail et les autres. Son mot préféré est « merveilleux » dans toutes ses nuances.

posture et merveilleux

 

Son conseil, si vous êtes créatifs….

Vu que Odile aime le dessin et au même temps l’humour anglais, son conseil pour dédramatiser la création est de lire un de ses livres préférés : « Comme par magie » d’Elisabeth Gilbert.

Si vous aimez le fabuleux monde d’Odile, sa marque « Le Canari rose » et son prêt-à-porter haute de gamme pour poupées, suivez-la sur :

SITE  – INSTAGRAM  –  PINTEREST  –  FACEBOOK

À PROPOS

Faire appel à Cicico, Carolina Covarelli Consulting, c’est faire appel à une consultante communication en freelance expérimentée pour des prestations de qualité et de la performance avec plus de souplesse et moins de coûts.

En savoir plus

Share This